Bacon au détour du monde des lettres au Centre Pompidou

Bacon au détour du monde des lettres au Centre Pompidou

Bacon au détour du monde des lettres au Centre Pompidou

Il y a maintenant 23 ans que l’un des peintres majeurs du XXème siècle, Francis Bacon, n’a pas été exposé à Paris. 1996, le Centre Georges Pompidou lui consacre une très belle rétrospective, quatre ans après sa mort à Madrid. Ainsi, une exposition « Bacon en toutes lettres », est actuellement au Centre Beaubourg, présentant soixante œuvres jusqu’au 20 janvier 2020. Les peintures choisies ont été produites par Bacon ses vingt dernières années. Vous pourrez y admirer douze triptyques exceptionnels. Bacon nage à contre-courant de l’abstraction qui triomphait à son époque. Il défendait le figuratif métamorphosé par les accidents de son pinceau. Il cherchait toujours à aller au-delà de l’illustration, à refaire les apparences, à détourner la réalité avec de grands détours.

Malgré le refus de Bacon de toutes interprétation narratives et logiques de son œuvre, l’exposition interroge le lien intime que Francis Bacon entretenait avec la littérature. Six ouvrages ont donc été sélectionnés, de la philosophie de Nietzche, aux tragédies d’Eschyle, de la poésie d’Éliot, des romans de Conrad et ceux de Bataille et enfin, bien entendu, l’ouvrage « Miroir de la tauromachie » de Michel Leiris, l’écrivain, poète, critique d’art et surtout ami de Bacon.

Au regard du succès et de la très forte affluence, la billetterie est accessible uniquement en ligne et sur réservation d’un créneau horaire.

En savoir plus